'77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes | Bible urbaine

Sorties_

’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes

’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes

Célébrer 40 années punk rock comme il se doit!

Publié le 30 juillet 2017 par Isabelle Lareau

Crédit photo : Mathieu Pothier

The Vandals: folie punk et loyaux admirateurs

C’est rapidement et au tout début de leur concert que le public montréalais a commencé à se rapprocher de la scène et à se déchaîner avec ces quatre monuments du punk. Après des grands sourires et des immenses remerciements, The Vandals a chanté à tue-tête ses titres et a fait réagir la foule.

Avec leur punk rapide et leur humour déjanté, les membres ne semblaient pas avoir pris une ride. D’une rythmique calme à une rythmique sautillante et punk, le groupe a su varier les intentions artistiques et a montré toute sa complicité musicale. Jouer de la guitare à quatre mains, reproduire le son de la guitare à la voix, faire chanter la guitare… tout plein d’idées qui ont émergé durant le spectacle et qui ont dévoilé toute la passion musicale qui les réunit encore aujourd’hui.

«Que voulez-vous entendre? Merci de danser! Comment ça va? Où est la télé?» Le groupe voulait parler à son public et s’exprimait librement, comme les adolescents turbulents qu’ils étaient à l’époque. Entre deux mosh pit, le chanteur est parti dans la foule, a fait des manières, a couru partout, a crié.

«Pizza Tran», «Urban Struggle», «I Have A Date» et bien d’autres ont été repris en cœur par la foule, qui tapait des mains et chantait à tue-tête. Solo de guitare, solo de batterie, les musiciens ont aussi dévoilé leur talent et leur joie d’être sur scène à livrer leurs grands titres.

X: vieux punks et mélange des genres

Quarante ans après, rien n’a changé. X a livré un show à la hauteur de sa réputation où la guitare punk s’est mariée à la musique rock, qui sonnait aussi bien dans les années 80 que maintenant. Détendue et toujours aussi rock, c’est les cheveux roses et une bière à la main que la chanteuse a livré sa poésie à la foule, entourée par des musiciens motivés et authentiques.

C’est plein d’énergie que le groupe a tout donné, remontant le temps avec ces titres aux saveurs plus rockabilly jusqu’à revenir à des chansons plus punk et agressives. Ils ont su se balader entre les styles en offrant des chansons plus douces où pleurait le saxophone, mais aussi des titres plus énervés où les gros riffs de guitare prenaient toute leur place.

Les musiciens faisaient crier leur guitare et chantaient leurs tubes à pleine voix, et ce, malgré des problèmes sonores où la voix seule de la chanteuse s’entendait parfois mal. X a fait danser la foule qui regardait avec admiration le spectacle et ses monuments du punk.

Les mains dans les poches, c’est l’habitude de plus de quarante ans de scène qui transparaissait. T-shirt de Blondie, harmonie des voix et lourde guitare, le punk renaissait sous nos yeux.

Dropkick Murphys: bordel dans la foule pour du punk irlandais!

Un peu avant le coucher du soleil, c’était au tour des Irlandais de Dropkick Murphys de soulever la foule du ’77. La foule s’était rassemblée en nombre en cette fin de journée pour chanter les plus grands titres du groupe et se bousculer sur cette musique turbulente, bruyante et festive.

Dès les premières notes, le public s’est mis à sauter. Le micro du chanteur n’était pas assez fort, mais heureusement le public reprenait en cœur quasiment toutes les chansons. Les «oh oh oh oh» n’ont pas mis longtemps à s’installer ainsi que les paroles, connues de tous, sur les titres tels que «The Boys Are Back», «The Shipping Up to Boston», «Rose Tattoo», «Johnny I Hardly Knew Ya» ou encore «The State of Massachusetts», où le monde aux premiers rangs a pu monter sur scène et foutre le bordel avec le groupe avant la fin du spectacle.

Le groupe a aussi livré plusieurs titres du premier album sur un medley original où la rage du groupe et la motivation du public se mêlaient et s’influençaient mutuellement. Comme à leur habitude, les Dropkick Murphys ont fait se bousculer la foule, dans la joie et la bonne humeur, avec leurs accords punko-celtiques, leur cornemuse chantante et leurs instruments brutaux qui mettent le feu et motivent tout un chacun.

C’est avec le titre «Until the Next Time» et sous les confettis que le fameux groupe a dit au revoir à son public, laissant place au dernier groupe et non le moindre: Rancid.

L'événement en photos

  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes

Par Mathieu Pothier

Grille des chansons

1. Radio

2. Roots Radicals

3. Journey to the End of the East Bay

4. Maxwell Murder

5. The 11th Hour

6. Nihilism

7. East Bay Night

8. Dead Bodies

9. Ghost of Chance

10. Telegraph Avenue

11. Old Friend

12. Where I'm Going

13. Salvation

14. Bloodclot

15. Black & Blue

16. Olympia WA.

17. It's Quite Alright

18. Buddy

19. Fall Back Down

20. Time Bomb

21. Ruby Soho

Rappel

22. Cretin Hop (reprise des Ramones)

23. I Fought The Law (écrite par Sonny Curtis du groupe The Crickets, popularisée par The Bobby Fuller et The Clash)

24. Folsom Prison Blues (reprise de Johnny Cash)

25. TNT (reprise de AC/DC)

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début