'77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes – Bible urbaine

Sorties_

’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes

’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes

Célébrer 40 années punk rock comme il se doit!

Publié le 30 juillet 2017 par Isabelle Lareau

Crédit photo : Mathieu Pothier

Genetic Control: le retour d’un groupe légendaire

Les vétérans de la scène punk et hardcore de la métropole ont présenté un spectacle incroyable et particulièrement enlevant. Véritables bêtes de scène ayant un statut culte parmi les punks de longue date, leur présence au festival avait créé une certaine anticipation, certains admirateurs portant fièrement leur t-shirt à l’effigie du quintette étaient présents.

Parmi les extraits joués, mentionnons «Blitzkrieg Bop» (reprise des Ramones, par ailleurs, le chanteur portait un t-shirt des Ramones), «Urban Cowboy», «Suburban Life», «1984» «Love Rat», «Dirty Rockers», «Big Takeover» (reprise de Bad Brains), «Betray» (reprise de Minor Threat), «Rocking With Seka», «White Riot» (une reprise de The Clash) et «Puff The Magic Dragon» (une reprise de Peter, Paul and Mary).

Le chanteur Mike Price est tout simplement fantastique sur scène, particulièrement fougueux, allant d’un côté à l’autre de la scène, grimpant sur les haut-parleurs et discutant avec la foule qui était électrisée. Ses comparses sont également très dégourdis. Le seul petit hic, c’est que vers la fin de leur spectacle, le son était trop fort, causant ainsi de la distorsion.

La façon dont Genetic Control a interprété les reprises laissait visiblement transparaître leur passion ainsi que leur respect à l’égard de leurs prédécesseurs. Ce fut une excellente prestation. Une musique jouée avec puissance, rapidité et conviction: tous les ingrédients d’un vrai concert punk.

The Kingpins: dansons le ska

L’un des groupes chouchou de la scène montréalaise a offert un spectacle super entraînant qui a ravi la foule. Les titres, chantés, soit par la saxophoniste Lorraine Muller, soit par le chanteur Paddy Walsh, en alternance ou en duo, furent interprétés avec une bonne humeur et une vitalité qui a charmé les festivaliers présents. Débutant en force avec «Let’s Go To Work», il aura cependant fallu la deuxième chanson, «King of the Jungle», pour que le parterre devienne enthousiaste, certains se dandinaient et d’autres ont dansé le ska.

Les deux chanteurs furent plutôt bavards et ont beaucoup échangé avec la foule. Les musiciens (tous en habits sauf un!) ont joué avec gaieté et doigté. Le tout, amalgamé au son riche et enjoué des Kingpins, a créé une atmosphère paisible et joyeuse. «Sick Valentino», «Don’t Turn Away» et «Manon, viens danser le ska» (reprise de Donald Lautrec) furent très appréciés. Ils ont dédié leur dernier titre, «Last Train to Expo ’67», à Nick Auf der Maur, le «journaliste le plus punk rock qui soit».

The Creepshow: épouvante et rock décapant

Originaire de Burlington et Montréalais d’adoption, le groupe affectionne autant les films d’horreur que le psychobilly. Grâce au mélange de ces deux disciplines, leur musique présente un caractère très original. Combinée avec leur amour de la scène, il faut dire que ce concert avait une ambiance qui lui était propre. Le bassiste était très expressif et les partitions de clavier étaient particulièrement lugubres. Le rythme, cependant, fut des plus endiablés.

«Run for Your Life», malgré la petite défaillance technique, a suscité de très belles réactions de la part du public, comme l’effrayante «Keep Dreaming». Un autre petit pépin est survenu pendant «Sticks ans Stones», pendant un bref moment, on ne pouvait entendre la chanteuse. «They All Fall Down» n’a pas créé l’effet escompté, mais le dernier titre, «Rue Morgue Radio», a définitivement ravi les spectateurs. Pendant la chanson, la chanteuse et guitariste Kenda a grimpé sur la contrebasse sans cesser de chanter, tandis que le contrebassiste Sean «Sickboy» McNab jouait; ce fut impressionnant. Cette dernière n’a pas hésité à escalader les haut-parleurs ou encore à prendre un bain de foule.

Les deux acolytes étaient très loquaces et engageants, demandant à la foule de participer, que ce soit en levant son poing ou en créant un circle pit. Les spectateurs ont embarqué et ont réellement passé un excellent moment en compagnie The Creepshow.

L'événement en photos

  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes
  • ’77 Montréal 2017: Rancid, Dropkick Murphys, Bouncing Souls et autres légendes

Par Mathieu Pothier

Grille des chansons

1. Radio

2. Roots Radicals

3. Journey to the End of the East Bay

4. Maxwell Murder

5. The 11th Hour

6. Nihilism

7. East Bay Night

8. Dead Bodies

9. Ghost of Chance

10. Telegraph Avenue

11. Old Friend

12. Where I'm Going

13. Salvation

14. Bloodclot

15. Black & Blue

16. Olympia WA.

17. It's Quite Alright

18. Buddy

19. Fall Back Down

20. Time Bomb

21. Ruby Soho

Rappel

22. Cretin Hop (reprise des Ramones)

23. I Fought The Law (écrite par Sonny Curtis du groupe The Crickets, popularisée par The Bobby Fuller et The Clash)

24. Folsom Prison Blues (reprise de Johnny Cash)

25. TNT (reprise de AC/DC)

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début