La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal – Bible urbaine

Sorties_Concerts

La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal

La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal

Une opération séduction à la sauvette

Publié le 7 avril 2016 par Éric Dumais

Crédit photo : Katie Stein

À l'occasion de son premier concert d'une série de deux, Rihanna s'est vue accueillie par un peu plus de 14 000 spectateurs enthousiastes qui n'ont pas tardé à acclamer haut et fort la jeune femme de 28 ans. La chanteuse, malgré les interludes un peu longs et une prestation de 80 minutes qui s'est terminée à la hâte, a offert une belle prestation où son charisme brillait de belle façon. Il fallait toutefois s'attendre à de la nouveauté, car ses succès «Don't Stop the Music» ou «Only Girl (In the World)», notamment, ont été écartés du programme.

Le «ANTI World Tour», qui s’est arrêté mardi soir au Centre Vidéotron de Québec, n’aura finalement pas été qu’un spectacle d’appoint comme plusieurs fans de la capitale le laissaient entendre, mais bien un moment où la chanteuse et actrice d’origine barbadienne s’offrait dans le cadre d’une prestation plus intime, la preuve étant principalement sa proximité avec le public et la mise en scène dépouillée et minimaliste à laquelle les Montréalais ont eu droit hier soir.

L’un des seuls moments où les téléphones ont pour la plupart été brandis vers l’avant, c’est durant la chanson d’ouverture «Stay», une ballade de 2012 qui aura grandement contribué au succès de Mikky Ekko. Rihanna est apparue toute de blanc vêtue, longeant l’une des sections situées au niveau parterre afin de se rendre, en chantant le visage dissimulé par un capuchon ample, du haut d’une plateforme où elle allait chanter la totalité de la pièce, en plus de  «Love the Way You Lie (Part II)», une reprise abrégée d’Eminem.

Ayant enlevé son capuchon lors des dernières notes de la pièce, une salve d’applaudissements a retenti du Centre Bell, les fans étant surexcités à l’idée d’être entre quatre murs avec leur idole et d’enfin la voir en chair et en os. Profitant de son instant de gloire, Rihanna a enchaîné avec «Woo», avant de mettre les pieds sur une plateforme suspendue au-dessus de parterre et sur laquelle elle allait chanter «Sex With Me». Quelques spectateurs ont eu droit à quelques poses sexy et lascives de la jeune diva.

Que le spectacle commence

Une fois arrivée les deux pied sur scène, Rihanna a enchaîné avec «Pour It Up» aux côtés d’une quinzaines d’interprètes, trois choristes et six musiciens, tous placés derrière la starlette, ainsi que six danseurs et chorégraphes qui tournoyaient autour d’elle au rythme de la chanson en cours. «Numb» a été fort bien accueillie, et c’est d’ailleurs au quart du spectacle que l’artiste a salué le public, lui souhaitant la bienvenue: «Montreal, welcome to the ANTI World Tour!» Il n’en fallait pas plus pour que ses fans l’acclament de plus belle.

Les enchaînements, entre les changements de costumes, étaient bien exécutés, les musiciens s’occupant de combler l’absence de la chanteuse sur scène avec des mélodies qui servaient d’intermèdes. Sauf que, parfois, Rihanna s’est fait attendre, et l’intensité de sa prestation perdait quelques plumes, ce qu’elle a néanmoins réussi à nous faire oublier, une fois revenue, grâce à quelques sourires fondants et à son charisme magnétique qui la rend si appréciée. En rafale, à la façon d’un mini party de reprises, le public a eu droit à «Live Your Life» de T.I., avec son extrait du feu ver d’oreille «Dragostea Din Tei» d’O-Zone, puis à «All of the Lights», une pièce qui fait bonne figure sur My Beautiful Dark Fantasy de Kanye West.

Le plaisir fut de courte durée, comme la troupe n’a exécuté que des extraits de chacune.

Opération séduction vite interrompue

Arrivée à «Umbrella», la diva n’a pu s’empêcher de poser une main sur son coeur et de s’exclamer, pleinement reconnaissante: «This is a great feeling right now»… Visiblement, elle était ravie de toute l’attention que la foule lui communiquait, et elle a assuré que le party ne faisait que commencer, même si en réalité nous approchions déjà à la limite du trois quarts du programme. Parmi celles qui auront fait leur effet, mentionnons «Work», «Where Have You Been», «Same Ol’ Mistakes» et «Diamonds», durant laquelle elle a demandé aux gens d’allumer la flashlight de leur téléphone cellulaire pour créer un bel effet de lumières. La chanson collective «FourFiveSeconds» a été bien chantée par la majorité des spectateurs.

Du moment présent jusqu’à la fin du concert, de la mousse en grappe tombait du plafond à la scène, contre l’immense toile à l’arrière, comme si Rihanna et sa troupe prenaient un bain de musique. Il ne fallait pas trop se poser de questions ou se lancer dans les interprétations, car l’attention de cette plus récente tournée n’a définitivement pas été axée sur une scénographie tape-à-l’oeil, mais bien sur l’interprétation de la chanteuse, qui a, par ailleurs, chanté plus qu’elle a fait du lip-sync, et qui a alterné les costumes chics et sexy sans jamais dévoiler de morceaux trop déshabillés pour rien.

Petit moment comique de la soirée: Rihanna a promis «a couple of more songs» alors qu’il ne restait plus que «Love On the Brain» et son plus récent succès «Kiss It Better». La finale fut langoureuse, et dès les dernières notes, la chanteuse a salué généreusement la foule, comme pour «excuser» cette sortie de scène un peu précoce. Elle a bien évidemment quitté la scène sans revenir pour un rappel, le party qui avait enfin levé devant déjà s’interrompre. Au prix des billets, c’était cher payé la minute!

Au moins, et c’est la bonne nouvelle du jour: la diva ne s’est pas fait attendre bien longtemps après le passage de Travis Scott, qui a su bien réchauffer l’ambiance en première partie de spectacle.

L'événement en photos

Par Katie Stein

  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal
  • La diva Rihanna au Centre Bell de Montréal

Grille des chansons

1. Stay

2. Love the Way You Lie (Part II)

3. Woo

4. Sex With Me

5. Birthday Cake

6. Pour It Up

7. Numb

8. Bitch Better Have My Money

9. Consideration

10. Live Your Life (reprise de T.I.)

11. Run This Town (reprise de Jay-Z)

12. All of the Lights (reprise de Kanye West)

13. Umbrella

14. Desperado

15. Man Down

16. Rude Boy

17. Work

18. Take Care (reprise de Drake)

19. We Found Love / How Deep Is Your Love

20. Where Have You Been

21. Needed Me

22. Same Ol' Mistakes (reprise de Tame Impala)

23. Diamonds

24. FourFiveSeconds

25. Love on the Brain

26. Kiss It Better

Nos recommandations :

Critiques d'albums Kanye-West-The-Life-Of-Pablo

«The Life of Pablo» de Kanye West

Vos commentaires

Revenir au début