«Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril | Bible urbaine

Cinéma_Nos 5 suggestions Netflix

«Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril

«Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril

Après une longue journée en télétravail... pour bien relaxer!

Publié le 2 avril 2021 par Vincent Gauthier

Crédit photo : Tous droits réservés @ Canva

Si le mois de mars a été assez relax côté nouvelles sorties, le mois d’avril est, quant à lui, plutôt riche en contenus récents! En effet, le géant du streaming Netflix a promis une foule de nouveaux films et téléséries pour que chacun y trouve son compte! Afin de vous guider à travers le catalogue, nous vous avons préparé une sélection de 5 suggestions Netflix à découvrir après une longue journée en télétravail ou lorsque la température est moins clémente et chaude à l’extérieur. Bonnes découvertes!

«Worn Stories» de Jenji Kohan • 1er avril

On commence notre sélection en force avec Worn Stories («Dis-moi ce que tu portes» en français), une nouvelle série documentaire de huit épisodes qui illustre la symbolique puissante des vêtements dans le quotidien de plusieurs individus.

Le créateur Jenji Kohan, qui s’est basé sur le livre du même nom d’Emily Spivack, sacré bestseller par le New York Times, explore, avec cette adaptation télévisée au goût du jour, différents thèmes variés qui démontrent à quel point nos tenues peuvent devenir des extensions qui témoignent de notre histoire et de notre vécu personnels.

La série aborde notamment l’importance des vêtements que nous portons au début de notre vie, l’impact des uniformes sur l’expression de l’individualité, les morceaux que nous gardons dans le but de commémorer les gens qui sont disparus, les moments qui nous ont marqués, et on en passe. Worn Stories démontre aussi comment, pour certains individus, les vêtements sont contraignants et non nécessaires (bonjour les nudistes!)

C’est une série documentaire unique et puissante qui vous fera réfléchir sur l’impact de votre garde-robe!

 «Concrete Cowboy» de Ricky Staub • 2 avril

Après avoir mis des étoiles dans les yeux des critiques lors de sa première au Toronto Film Festival en septembre 2020, ce film du réalisateur Ricky Staub promet une exploration évocatrice d’une sous-culture peu connue du grand public.

Basé sur le roman Ghetto Cowboy de l’écrivain américain Greg Neri, ce long métrage met en scène Cole (Caleb McLaughlin), un adolescent de 15 ans qui est contraint d’aller vivre chez son père qu’il n’a jamais connu (Idris Elba), après avoir été expulsé de son école suite à une bagarre. En arrivant chez lui, il constate que son père est un véritable cowboy des temps modernes et qu’il fait partie du Fletcher Street Urban Club, un groupe de cowboys qui existe véritablement à Philadelphie!

Le jeune homme vacille alors entre deux mondes: celui, plus difficile et contemporain, de la ville, où l’argent est plus facile à gagner avec de mauvaises influences et des petits crimes, et celui des cowboys, où le travail manuel dans les écuries et la philosophie dite «traditionnelle» du dur labeur lui apportent de précieuses leçons de vie.

Voilà un drame touchant, entre père et fils, qui vous rappellera que l’on peut vivre notre vie comme on le souhaite, que ce soit en dehors des traditions ou au cœur de celles qui paraissent désuètes pour certains de nos jours.

 «The Serpent» de Tom Shankland et Hans Herbots • 2 avril

Coproduite par BBC One et Netflix, cette série explore les crimes du tueur en série Charles Sobhraj, qui a assassiné plusieurs jeunes touristes en vacances en Asie du Sud-Est entre 1975 et 1976. La série de huit épisodes met en vedette Tahar Rahim, dans le rôle principal. Et ce dernier livre une performance qui vous glacera le sang!

Avec une trame narrative non linéaire et une atmosphère inquiétante, l’émission vous transportera au cœur du hippie trail de l’Europe en Asie, en plus de vous plonger dans l’esprit d’un maniaque qui, à l’instar d’un serpent, a toujours réussi à se faufiler et à déjouer les lois, tout en exploitant les faiblesses de ses adversaires.

 «This Is a Robbery: The World’s Biggest Art Heist» de Nick et Colin Barnicle • 7 avril

Le plus récent true-crime documentary du géant du streaming revisite le célèbre braquage du Isabella Stewart Gardner Museum de Boston, un crime toujours irrésolu à ce jour. La série décortique les événements entourant la journée du 18 mars 1990, alors que des voleurs se sont fait passer pour des policiers afin de mieux ligoter un garde de sécurité du musée pour finalement s’emparer de treize œuvres d’art d’artistes tels que Rembrandt, Johannes Vermeer, Edgar Degas et Édouard Manet. Un vol scandaleux d’une valeur collective estimée à 500 millions (!) de dollars.

Depuis deux décennies, le art heist, le plus dispendieux de l’histoire des États-Unis, a été une source d’inspiration pour une multitude de livres, documentaires, balados, et j’en passe! Mais ici, les deux réalisateurs promettent une nouvelle approche qui va vraiment en profondeur et qui décortique les nombreuses théories qui circulent encore aujourd’hui sur cette investigation.

Si vous avez des informations sur le sujet, il y a une récompense de 10 millions de dollars toujours en cours, et ce, même après vingt ans…!

 «Thunder Force» de Ben Falcon • 9 avril

On clôture cette liste de suggestions en force avec une comédie de superhéros mettant en vedette la reine du cinéma absurde Melissa McCarthy ainsi que l’actrice ultra-talentueuse Octavia Spencer!

Ce film de ben Falcon met en scène un monde où des super-vilains terrorisent la population aux quatre coins du globe. Dans l’espoir de remédier à la situation, une scientifique (Octavia Spencer) a développé un nouveau processus qui lui permet de transmettre des pouvoirs extraordinaires à des gens dits «normaux».

Après avoir reçu accidentellement de nouvelles capacités incroyables, sa meilleure amie (Melissa McCarthy) et elle deviendront rapidement le duo d’enfer «Thunder Force» et, ensemble, elles essaieront de sauver la ville de Chicago, pour le meilleur ou pour le pire!

Promis, c’est un bon divertissement pour celles et ceux qui aiment les films sans prétention et qui ont juste envie de rire un bon coup! Vous ne le regretterez pas.

Pour découvrir d’autres suggestions Netflix, rendez-vous juste ici.

Nos 5 suggestions Netflix de avril en images

Par Tous droits réservés

  • «Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril
  • «Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril
  • «Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril
  • «Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril
  • «Nos 5 suggestions Netflix»: les coups de cœur à découvrir en avril

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début