«La petite anecdote de...» Kirouac & Kodakludo, deux fans finis de jeux vidéo – Bible urbaine

Musique_La petite anecdote de

«La petite anecdote de…» Kirouac & Kodakludo, deux fans finis de jeux vidéo

«La petite anecdote de…» Kirouac & Kodakludo, deux fans finis de jeux vidéo

Quand une passion commune donne lieu à une BD de geeks

Publié le 20 décembre 2021 par Claire Groulx-Robert

Crédit photo : Camille Leduc

Chaque semaine, Bible urbaine demande à des artistes de tous horizons de raconter une anecdote ludique, touchante ou simplement évocatrice sur un thème inspiré par son œuvre. Cette fois, c'est au tour de Kirouac (Paul Provencher) & Kodakludo (Ludovic Rolland-Marcotte) de se prêter au jeu! Le duo de rappeurs montréalais nous dévoile son côté geek en nous parlant de l'importance qu'ont eu les jeux vidéo à travers leur amitié et même leur art. La preuve, ils ont récemment créé une bande dessinée où l'histoire se déroule dans un jeu vidéo pour accompagner leur premier album «Les Gradins», paru l'été dernier. Ils ont également profité de l'occasion pour nous glisser quelques mots sur les jeux auxquels ils ont joué dans la dernière année... de quoi inspirer vos temps libres durant le temps des fêtes!

On est deux personnes assez geeky dans la vie et c’est un aspect de nos personnalités qui se reflète particulièrement dans deux de nos œuvres: le EP AMOS et notre premier album, paru en juin et qui s’intitule Les Gradins.

D’abord, AMOS rend hommage à deux de nos œuvres jeunesse préférées, soit les romans de la série Amos Daragon et le dessin animé Avatar: Le dernier maître de l’air, qui mettent en scène des personnages ayant le pouvoir de contrôler les éléments naturels.

On a ensuite voulu glisser quelques références à cet EP à travers notre nouvel album, comme pour créer un univers narratif continu. Les plus perspicaces les reconnaîtront certainement!

Et comme si on n’était pas déjà assez geeky de même, la bande dessinée qui accompagne notre album se déroule carrément… dans un jeu vidéo.

Tout ça nous a fait réaliser que, pour une raison ou pour une autre, notre relation entre Kodakludo et moi a toujours été très marquée par les jeux vidéo.

Dans le local de cinéma où on s’est rencontrés, je me souviens que Kodakludo avait apporté sa Xbox pour que tout le monde puisse jouer à Red Dead Redemption pendant les pauses. Et notre premier (et dernier) chalet de création consistait à créer aucune chanson et à passer tout notre temps à battre un jeu particulièrement frustrant, Inside.

Cependant, l’une des influences les plus importantes pour notre BD, c’est assurément la série de jeux Legend of Zelda, chérie par nous deux. Pendant un certain moment, Kodakludo a traîné sa Nintendo Switch partout en tournée pour jouer au dernier chapitre de la série, Breath of the Wild.

Quand la pandémie a frappé, par contre, et qu’on a tous été pris à devoir rester à l’intérieur, Kodakludo a finalement réussi à me convaincre de m’acheter une Switch à mon tour, et j’ai donc pu passer une bonne partie de l’année 2020 à parcourir Hyrule à mon tour (et aussi à créer ma petite île dans Animal Crossing!)

C’est aussi là qu’on s’est rendu compte à quel point Avatar était l’ultime émission de réconfort en moment de crise (en la réécoutant au complet).

Le verdict? On est pas mal convaincus que Breath of the Wild est le meilleur Zelda.

Animal Crossing est une excellente façon de procrastiner.

La suite d’Avatar, La légende de Korra, vaut vraiment le détour.

Et la fin d’Inside est l’un des trucs les plus inexplicables qu’on a vus dans un jeu vidéo.

les-gradins-kirouac-kodakludo

Ces deux-là semblent assez ferrés en matière de jeux vidéo, n’est-ce pas? Alors, si jamais vous manquiez d’inspiration pour occuper vos journées de congés, vous venez de trouver le plan geek parfait! On vous suggère aussi d’écouter Les Gradins de Kirouac & Kodakludo pour y retrouver les références! Cliquez sur l’image pour en savoir plus, et pour lire d’autres petites anecdotes, c’est par ici.

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début