«Mères parallèles»: le nouveau long métrage d'Almodóvar mettant en vedette Penélope Cruz – Bible urbaine

Cinéma_

«Mères parallèles»: le nouveau long métrage d’Almodóvar mettant en vedette Penélope Cruz

«Mères parallèles»: le nouveau long métrage d’Almodóvar mettant en vedette Penélope Cruz

Un drame féministe d'une grande sensibilité à l'affiche dès le 14 janvier!

Publié le 17 décembre 2021 par Claire Groulx-Robert
Pedro Almodóvar est un pilier du cinéma espagnol qui a su se démarquer à son époque et aborder, toujours avec originalité, avec des thèmes innovateurs qui tournent autour de l’identité sexuelle. Le réalisateur madrilène est également connu pour son audace à mettre de l'avant des personnages féminins forts à travers ses œuvres. Et il n’en fait pas exception avec «Mères parallèles» ("Madres paralelas" en langue originale espagnole), son plus récent film qui prendra l'affiche à compter du 14 janvier au Québec. Ce drame met en scène deux femmes dont le destin s'unit lorsqu'elles se rencontrent dans un hôpital lors de leur accouchement.

Fidèle à lui-même et à sa volonté d’émanciper l’image de la femme au cinéma, Pedro Almodóvar a encore une fois fait appel à sa muse, la talentueuse Penélope Cruz, comme tête d’affiche de son nouvel opus. Cette dernière, qui a notamment joué dans son film Les amants passagers en 2013, n’a en effet plus à faire ses preuves en matière de rôles dramatiques.

Ce long métrage révèle la jeune actrice Milena Smit, repérée par le réalisateur septuagénaire, qui rayonne (littéralement!) dans son rôle. Tout laisse à croire qu’on la reverra sur nos écrans au cours des prochaines années!

Au sein de la distribution, vous retrouverez également les acteur.rices Israel Elejalde (Smoke & Mirrors), Aitana Sánchez-Gijón et Rossy de Palma (Une sirène à Paris) aux côtés de Cruz et de Smit.

Deux femmes étroitement liées malgré elles

Le film aborde l’histoire de Janis et Ana, deux femmes célibataires qui se rencontrent dans une chambre d’hôpital où elles s’apprêtent chacune à donner naissance. C’est qu’elles se sont retrouvées enceintes accidentellement et chacune vit sa grossesse différemment.

Alors que Janis (Penélope Cruz), la plus âgée, est aux anges et se réjouit de sa condition, Ana (Milena Smit), encore adolescente, demeure quant à elle traumatisée par l’expérience. Malgré leur différence d’âge et leur mode de vie qui n’ont a priori rien en commun, un lien étroit se créera entre les deux femmes durant leur court séjour à l’unité des naissances, qui changera le cours de leur vie à jamais.

madres-paralelas-el-deseo

Milena Smit et Penélope Cruz. Photo: Tous droits réservés @ El Deseo

Les vestiges de la guerre d’Espagne en trame de fond

Madres paralelas explore bien évidemment le thème complexe de la maternité et les nombreux états d’âme des femmes, mais aussi la réalité des mères célibataires. Le scénario effleure également et avec finesse les vestiges historico-politiques laissés par la guerre d’Espagne de 1936.

De fait, il y est question de la découverte d’une fosse commune où gisent les victimes du Franquisme, les ancêtres de Janis, dont les derniers adieux n’ont jamais été proprement soulignés en raison du climat politique de l’époque. Car le régime dictatorial de l’Espagne, qui était en place depuis la guerre civile jusqu’à la fin des années 1970, demeure un pan du passé dont les victimes n’ont jamais été proprement restituées à ce jour…

Almodóvar avait envie, d’aborder avec ce 21e film en carrière, ce sujet important à ses yeux et qui ne doit plus rester sous silence.

Mères parallèles d’Almodóvar a déjà récolté de nombreux éloges lors de sa première mondiale lors de la 78e Mostra de Venise. On vous laisse avec la bande-annonce du film qui, on l’espère, finira de vous convaincre!

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début