20 pièces de théâtre à voir à la saison d'automne 2019 – Bible urbaine

Théâtre_

20 pièces de théâtre à voir à la saison d’automne 2019

20 pièces de théâtre à voir à la saison d’automne 2019

Il est encore temps de réserver ses dates et ses places!

Publié le 24 septembre 2019 par Alice Côté Dupuis

Crédit photo : Photo: Jean-François Hétu (Mani Soleymanlou dans «Zéro» à La Chapelle Scènes Contemporaines)

Alice and the world we live in – Théâtre Centaur – Du 15 octobre au 3 novembre 2019

Nombreux sont les auteurs inspirés par le conte immortel de Lewis Carroll, indélogeable de la culture pop, mais peu en tirent des déclinaisons aux accents contemporains. C’est pourtant ce que propose Alexandria Haber, l’une des dramaturges les plus en vue du Canada anglais.

L’allégorie qu’elle nous propose ici commence sur un col de montagne en Italie, avec une femme à qui un acte terroriste aléatoire a arraché l’amour de sa vie. Les deux acteurs qui défendront son texte sont Daniel Brochu et Jane Wheeler, qu’on a notamment pu voir récemment dans le film The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan. (PAB)

Sissi – Théâtre La Licorne – Du 21 octobre au 22 novembre 2019

On a hâte de voir cette pièce, pour l’actualité du propos et les réflexions pertinentes qu’elle risque de susciter, mais aussi parce que son autrice, Nathalie Doummar, nous avait charmés avec son premier texte, Coco. On savait déjà, en 2016, qu’il faudrait continuer à la surveiller!

En imaginant un couple de jeunes parents québécois d’origine égyptienne, dont la femme, Sissi, cherche à tisser davantage de relations avec des femmes «québécoises de souche», ce sont les différences entre les valeurs de sa culture d’origine et de sa culture d’adoption, mais aussi les importantes questions d’intégration et d’affranchissement, qui seront mises de l’avant. (ACD)

Amour Amour – Théâtre Premier Acte – Du 22 octobre au 2 novembre 2019

Que feriez-vous s’il vous était donné la chance de recommencer à zéro, de tout réapprendre?

C’est ce que propose Amour Amour, le tout nouveau programme de Renaissance imaginé par Gabriel Cloutier Tremblay, qui signe à la fois le texte, la mise en scène et la scénographie. Programmés pour être plus performants, spécialisés et «moins cons», les humains réinitialisés de cette pièce permettront d’étudier les pulsions humaines: deviendrait-on de meilleurs humains sans les référents sociaux et les mémoires corporelle et intellectuelle que nous avons actuellement? Doit-on réellement encadrer les gens avec rigidité et une certaine cruauté pour arriver à une organisation et une productivité dans la société?

Peut-être que cette pièce nous empêchera de dormir pendant quelques nuits, mais au moins elle pose certainement des questions profondes auxquelles il est tout à fait intéressant de réfléchir. (ACD)

Le ravissement – Théâtre de Quat’Sous – Du 22 octobre au 16 novembre 2019

Claude Poissant s’invite au Quat’Sous pour mettre en scène le nouveau texte d’Étienne Lepage, dont la dernière offrande originale remonte à 2017. Il y est question d’une jeune femme que son entourage ne laisse pas s’épanouir, et qui se sent tellement mal comprise qu’elle prend des décisions impulsives dont elle mesure mal les conséquences.

Un drame qui s’annonce grinçant et qui examine les dynamiques du soutien entre nos proches et nous. La distribution comprend, entre autres, les très talentueux Laetitia Isambert, Simon Landry-Désy et Étienne Pilon. (PAB)

Disparu.e.s. – Théâtre Jean Duceppe – Du 23 octobre au 23 novembre 2019

Le film August: Osage County, réalisé en 2013 avec nulles autres que Meryl Streep et Julia Roberts, présentait des performances d’acteurs formidables et des dialogues savoureux. Ayant découvert ainsi l’histoire de cette matriarche atteinte d’un cancer, dépendante aux médicaments, et dont le mari est soudainement disparu – ce qui ramène leurs trois filles et leur famille respective momentanément sous le toit de la maison familiale – on ne peut qu’avoir hâte à cette adaptation théâtrale bien de chez nous.

D’abord, parce que René Richard Cyr est un grand metteur en scène qui saura rendre justice à cette famille dysfonctionnelle mais attachante, que le texte de Tracy Letts est délectable, et aussi parce que sa distribution est exceptionnelle: de Sophie Cadieux à Christiane Pasquier, en passant par Évelyne Rompré, Marie-Hélène Thibault et Renaud Lacelle-Bourdon, ça promet d’être de la haute voltige! (ACD)

Tournez la page pour découvrir nos autres suggestions théâtre!

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début