Balado «L’envers des corps»: Kimberley De Jong, danseuse-interprète et mère de famille | Bible urbaine

Sorties_

Balado «L’envers des corps»: Kimberley De Jong, danseuse-interprète et mère de famille

Balado «L’envers des corps»: Kimberley De Jong, danseuse-interprète et mère de famille

Comment concilier la vie d'artiste et la maternité?

Publié le 25 mai 2021 par Éric Dumais

Crédit photo : Illustration: Ruth Gwily

Bible urbaine est fier de s'associer au projet de balado L'envers des corps, animé par la danseuse professionnelle et chorégraphe Morgane Le Tiec, qui vise à permettre aux artistes de la danse de s’exprimer pleinement et de partager leurs réflexions sur leur métier. L’envers des corps est un balado créé pour vous inspirer, vous outiller et vous plonger au coeur de ce monde passionnant pour en découvrir tous les secrets. Cette semaine, on vous invite à découvrir Kimberley De Jong, une danseuse-interprète qui a su trouver sa place dans le milieu de la danse tout en étant... une maman!
Mener de front la vie de danseuse-interprète en plus d’être mère de famille, c’est possible et c’est ce que nous prouve Kimberley De Jong! Modèle pour plusieurs femmes du milieu, l’artiste a mené sa carrière accompagnée de ses deux enfants. En plein baby-boom dans le monde de la danse en ce moment, Morgane Le Tiec a eu envie de recueillir le témoignage d’une femme qui a su trouver sa place dans le milieu tout en élevant ses enfants.
 
Kimberley De Jong, née en Australie, a commencé ses études dans l’Ouest canadien, à Vancouver, au centre Arts Umbrella. Par la suite, elle a dansé pour des chorégraphes de renommée tels qu’Itzik Galili au Pays-Bas, Frédéric Gravel, Dana Gingras, Martin Messier et Marie Chouinard au Canada. L’expérience qu’elle a acquise chez cette dernière lui a d’ailleurs permis d’aller présenter certaines pièces dans des écoles ou au sein de différentes compagnies.
 
En plus d’être interprète, Kimberley a monté ses propres projets chorégraphiques présentés entre Montréal et Berlin. À ce jour, elle poursuit sa recherche chorégraphique en s’inspirant de thèmes qui lui sont chers, dont le changement climatique, l’empathie humaine et l’amour en tant que matière première pour la création. Son plus récent projet (M)other repose d’ailleurs sur la réappropriation de la maternité et est dirigé par La Chaire de recherche de l’Université de Montréal.
 
Dans ce dix-huitième épisode, Morgane Le Tiec a discuté avec Kimberley De Jong de ses accouchements, de ses grossesses et de son rapport au corps. Celle-ci raconte comment elle a réussi à s’organiser pour partir en tournée dans le cadre de son travail. Ensemble, elles ont aussi parlé de sa transition d’artiste salariée chez Marie Chouinard à travailleuse autonome et des possibilités qui se sont offertes à elle. Et enfin, Kimberley lui a parlé de son métier de doula, qu’elle exerce en parallèle et qui l’enrichit tout autant.
 
Vous découvrirez le témoignage d’une femme forte et décidée qui inspirera assurément d’autres femmes à se lancer, tout comme elle, dans la maternité, car c’est possible de concilier la vie d’artiste et de maman… à temps plein!
 

Vous pouvez écouter le nouvel épisode du balado «L’envers des corps» avec Kimberley De Jong ci-dessous.  Pour découvrir tous les autres artistes qui ont partagé leur univers dansant avec Morgane Le Tiec, c’est par ici.

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début