«L’entrevue éclair avec…» Sarah Degonse, autrice qui crée un monde fantastique et florissant dans «Åniå» – Bible urbaine

Littérature_

«L’entrevue éclair avec…» Sarah Degonse, autrice qui crée un monde fantastique et florissant dans «Åniå»

«L’entrevue éclair avec…» Sarah Degonse, autrice qui crée un monde fantastique et florissant dans «Åniå»

Sa passion? Partager ses histoires avec les jeunes lecteurs!

Publié le 31 août 2021 par Mathilde Recly

Crédit photo : Tous droits réservés, Éditions Fides.

Dans le cadre de «L’entrevue éclair avec…», Bible urbaine pose 5 questions à un artiste ou à un artisan de la culture afin d’en connaître un peu plus sur sa personne, sur son parcours professionnel, ses inspirations, et bien sûr l’œuvre qu’il révèle au grand public. Aujourd’hui, nous avons jasé avec l'autrice Sarah Degonse, dont le livre Åniå, T.1: La montagne d’ébène vient de paraître aux éditions Fides. On vous laisse découvrir le monde extraordinaire peuplé de dragons, à la fois florissant et coloré, qu'elle a créé de toute pièce pour les jeunes lecteurs!

Sarah, on est heureux de faire ta connaissance! Tu es présentement responsable de la promotion et attachée de presse aux Éditions de la Bagnole, en plus d’être collaboratrice pour les blogues TPL Moms et Page Par Page. Et tu es aussi la fière maman de deux fillettes de 2 et 7 ans! Dis-nous, d’où vient ce feu intérieur pour la littérature et, bien sûr, la parentalité?

«Dans la vie, je suis une amoureuse. Une amoureuse des gens, des choses, de ce qui m’entoure. Je suis facilement émerveillée. Je suis arrivée dans le milieu de l’édition par le plus grand des hasards en 2009 et ce fût un coup de foudre immédiat. C’est rare d’avoir la chance de travailler dans un milieu qui nous passionne. J’aime lire, j’aime écrire, j’aime créer. Mon métier et mes collaborations pour les deux blogues me permettent tout ça».

«Quant à la parentalité, j’aime profondément le monde de l’enfance et devenir mère a permis cette révélation. Cette candeur, cette innocence, cet imaginaire qu’ont les enfants me fascinent. En devenant mère, je me suis plongée tout naturellement dans la littérature jeunesse. Mon amour pour les livres pour enfants est sans fin et je suis très heureuse, aujourd’hui, de pouvoir partager mes histoires avec les jeunes lecteurs.»

On dit de toi que «tu aimes les cahiers d’écriture, les crayons bien taillés, la candeur de l’enfance et les livres». Avant d’être une grande lectrice, as-tu toujours eu ce sentiment qu’un jour, tu allais toi aussi écrire des histoires? Peut-être que l’idée a fait son chemin tout naturellement, aussi!

«Je pense qu’on a tous des rêves un peu fous. Des rêves qui nous paraissent bien trop grands pour devenir un jour réalité. Être publiée faisait partie de mes rêves surdimensionnés. J’ai toujours aimé écrire, mais je griffonnais surtout mes humeurs dans mon journal intime, enfant. Adulte, je les griffonnais sur mes réseaux sociaux. Puis, mon envie d’écrire a été plus forte et j’ai commencé à écrire pour des blogues.»

«C’est encouragée par mon entourage que l’idée de concrétiser ce rêve s’est façonnée. Mais il y a toujours une part de doute, et le doute nous freine beaucoup. Cela m’a pris longtemps avant d’oser. Quand ma fille aînée était plus jeune, elle me demandait le soir de lui inventer des histoires. C’était devenu notre rituel. Je lui inventais des histoires à partir d’un élément qu’elle me donnait, ça pouvait être le personnage principal, un lieu, un prénom. Je pense que c’est ça qui m’a fait prendre conscience que je pouvais, moi aussi, écrire des histoires.»

Justement, ce 26 août, les éditions Fides ont levé le voile sur ton premier livre, Åniå, T.1: La montagne d’ébène. Dans ce roman destiné aux 9 ans et plus, on découvre Laurence, un jeune garçon qui se persuadera, après un rêve plus vrai que nature, que les dragons existent bel et bien, au point d’en arriver à Åniå, «un monde extraordinaire à la nature florissante et colorée». Or, un grave danger menace les êtres fantastiques qui le peuplent, et ton jeune héros devra faire preuve de courage et de persévérance s’il veut triompher du chaos! D’où t’est venue l’inspiration pour cette histoire d’aventures et de fantastique, au départ?

«Quand Laurence, mon neveu, a fêté ses 7 ans, j’avais envie de lui offrir un cadeau très spécial. Comme à cette époque il apprenait à lire, j’ai décidé de lui écrire une aventure dont il serait le héros. Je me suis lancée et, très vite, la première version d’Åniå est née. Une version plutôt éloignée de celle qui vient de paraître, mais elle a été la source d’inspiration pour écrire la version actuelle.»

«Cette histoire devait rester entre lui et moi, mais je me suis laissé prendre au jeu! Je suis retournée à ma table de travail et j’ai peaufiné mon histoire. Tous les personnages, dans le monde qui est le nôtre, sont un membre de ma famille. J’ai puisé mon inspiration dans ce qui m’entourait et m’était cher. Ce roman, c’est avant tout un projet rempli d’amour qui a débouché sur une aventure complètement folle!»

Couverture_Ania_Sarah-Degonse

Et donc, faut-il s’attendre à ce que les dragons existent vraiment dans le monde d’Åniå, ou bien c’est juste une légende (et une surprise pour les lecteurs!)? ;-) Sans trop nous en dévoiler, donne-nous un petit avant-goût de ce qui nous attend au détour des chapitres!

«Qui n’a jamais eu envie de croire aux légendes? Elles attisent notre curiosité et réveillent notre âme d’enfant. C’est passionnant de croire que l’inimaginable puisse être réel.»

«En théorie, les dragons existeraient. Laurence va être sceptique, va s’interroger, va aller jusqu’à enquêter pour lever le voile sur cette légende et sur tous ces mystères qui l’entourent depuis son arrivée au chalet des dragons. Autant de coïncidences n’est certainement pas dû au hasard, mais alors, peut-on croire en l’impossible? Laurence va très vite avoir des réponses à certaines de ses questions, bien que tout ne puisse pas s’expliquer en un coup de baguette magique. Y a-t-il du vrai dans les légendes? Je vous laisse le découvrir!»

En tout cas, notre petit doigt nous dit que ton esprit est déjà pas mal occupé par la suite des aventures de Laurence! As-tu déjà idée du nombre de tomes qui constitueront cette série en devenir? Et si jamais d’autres projets t’occupent actuellement, on serait curieux de les connaître!

«Je prends tellement de plaisir dans l’écriture de ces histoires que je serais bien incapable d’annoncer dès aujourd’hui une fin. Le genre fantastique a cette faculté de n’avoir pas de limite. Il peut se passer tellement de choses.»

«Quant à d’autres projets littéraires, ça fourmille dans ma tête. J’ai un autre projet en gestation pour 2022, mais je garde tout ça secret pour le moment.»

Pour lire nos précédents articles «L’entrevue éclair avec» et faire le plein de découvertes, consultez le labibleurbaine.com/nos-series/lentrevue-eclair-avec.

*Cet article a été produit en collaboration avec les éditions Fides.

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début