3 suggestions de romans pour explorer les mythologies | Bible urbaine

Littérature_

3 suggestions de romans pour explorer les mythologies

3 suggestions de romans pour explorer les mythologies

À la découverte d’une réappropriation des mythes et légendes

Publié le 23 février 2021 par Clara Mercier

Crédit photo : Tous droits réservés @ Unsplash

La littérature n’est pas un domaine hermétique, loin de là. Chaque œuvre puise son inspiration à travers différentes sources culturelles. Évidemment, le niveau d’influence de la culture ambiante varie d’une œuvre à l’autre, et bien sûr selon l’intention de l’auteur.e. Cependant, plusieurs romans présentent des caractéristiques assumées appartenant à différentes mythologies. Ce mois-ci, je vous présente trois œuvres littéraires qui ont puisé à différents degrés dans les mythologies chrétienne, grecque et latine, et nordique.

3-suggestions-de-romans-pour-explorer-les-mythologies-David-Clerson-Frères-Bible-urbaine

«Frères» de David Clerson

Publié en 2015 aux éditions Héliotrope, Frères de David Clerson est un roman d’aventures qui contient de nombreuses allusions mythologiques. D’emblée, l’histoire se situe dans un monde qui n’a ni ordre ni logique, à la frontière entre le conte et l’odyssée. Les deux frères, l’aîné «manchot» et le plus jeune, issu du bras du plus vieux, parcourent les marais et les débris d’animaux entraînés par les vagues d’une mer pleine de promesses et de mystères, en quête d’aventures et, bientôt, de leur «chien de père».

En effet, la quête identitaire des deux frères, qui comporte bon nombre d’obstacles et qui consiste à retrouver un être fabulé qui symbolise la décevante réalité, contient des éléments qui rappellent L’Odyssée d’Homère. De plus, la naissance du petit frère issu du corps du plus vieux n’est pas sans évoquer le récit biblique d’Adam et Ève.

Par ailleurs, le compte des jours – «Le quatrième jour, ils virent des bêtes velues au long corps ovale […]. Le cinquième jour, un vent fort les éloigna […]. Le sixième jour…» – rappelle également la structure du texte biblique.

Frères soulève divers enjeux tels que la quête de soi, la violence du monde et l’enfance. Ce roman se démarque par la qualité de son écriture qui intègre avec ingéniosité, au profit des réflexions qu’il soulève, des éléments de plusieurs mythologies.

3-suggesitons-de-romans-pour-explorer-les-mythologies-Frankenstein-ou-la-prométhée-moderne-Mary-Shelley-Bible-urbaine

«Frankenstein ou le Prométhée moderne» de Mary Shelley

Ce roman épistolaire, paru initialement en 1818, raconte la création d’un être vivant par un jeune savant plein d’ambition. Cette réalisation n’est toutefois pas sans conséquence. En effet, face à l’horreur que lui inspire sa créature, Victor Frankenstein l’abandonne. Mais cette dernière, dotée d’intelligence, aura tôt fait de venger sa mise au monde et son abandon en persécutant son créateur.

Cette œuvre, depuis sa création, fut l’objet de plusieurs analyses, notamment en raison des différents enjeux qu’elle met en évidence. Cependant, c’est la problématique de la «transgression» qui mérite d’être soulevée ici. En effet, on peut établir un lien entre ce roman et le mythe de Prométhée (la lutte contre la puissance absolue de Zeus ou la création de l’Homme par Prométhée).

Les différentes versions du mythe «problématisent» entre autres le vol de la connaissance appartenant aux dieux, la création de la vie et la volonté de venir en aide aux humains. De fait, le projet initial de Frankenstein est de vaincre la mort en découvrant le secret de la vie (secret qui n’est d’ailleurs jamais dévoilé au lecteur dans le livre).

Mais le moyen par lequel le jeune savant entend dépasser sa condition est un acte de transgression, faisant ainsi écho aux mythes grec et latin desquels émerge cet aspect transgressif associé à la figure de Prométhée.

En somme, ce roman épistolaire nous interpelle, non seulement parce qu’il rallie divers éléments de la mythologie grecque et latine, mais aussi, et surtout, parce qu’il est toujours autant d’actualité.

3-suggestions-de-romans-pour-explorer-les-mythologies-Arielle-Queen-Michel-J-Lévesque-Bible-urbaine

«Arielle Queen» de Michel J. Lévesque

Résumer la série de romans fantasy de Michel J. Lévesque, parue entre 2007 et 2013, c’est faire un réel plongeon dans la mythologie nordique! De fait, l’auteur ancre son histoire dans les mondes qui composent cette dernière, dont le domaine des dieux (Ásgard), le royaume des hommes (Midgar) et le monde des morts (Helheim).

L’auteur, dans la série «Arielle Queen» qui comporte dix tomes, raconte un conflit entre des êtres de l’ombre: les alters nocta et les elfes noirs. Cette guerre doit se solder par la réunion des deux médaillons demi-lune portés par les élus d’une prophétie visant à éradiquer la menace des elfes noirs. L’héroïne au cœur de cette prophétie n’est nulle autre qu’Arielle Queen, une adolescente de seize ans dont la quête principale est de retrouver l’élu masculin avec qui elle est destinée à sauver l’humanité.

Ainsi, cette série de romans jeunesse incorpore avec brio les éléments de la mythologie nordique — à savoir les principaux acteurs au cœur du conflit qui anime cette série — à un monde qui nous est bien familier: un environnement urbain qui n’a rien de plus banal…du moins, en apparence!

Nous terminons donc ce survol de trois œuvres littéraires qui ont intégré les mythologies chrétienne, grecque et latine, et nordique au cœur de leur récit respectif. Parmi ces romans, l’association d’éléments mythologiques offre tantôt un regard nouveau sur des problématiques fondamentales et intrinsèques à la condition humaine, tantôt une nouvelle mise en scène des figures emblématiques de la culture nordique. 

Pour lire tous nos articles sur nos recommandations littéraires, rendez-vous ici.

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début