«Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui | Bible urbaine

Théâtre_

«Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

«Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Un air de famille

Publié le 4 février 2020 par Pierre-Alexandre Buisson

Crédit photo : Valérie Remise

Remonter le cours de l’histoire récente du Québec et mettre en parallèle les soubresauts de la société avec ceux d’une famille atypique, sur les planches d’un théâtre, n’a pas grand-chose de nouveau. Mais comme tous les thèmes récurrents et cycliques de la scène dramaturgique, avec un peu d’imagination, on peut toujours pimenter la démarche de quelques éléments inusités et originaux, et changer le regard du spectateur et son expérience globale.

Dans cette pièce montée pour la première fois en 2017 au Théâtre La Bordée, présentée ces jours-ci dans la salle Jean-Claude Germain du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui dans une version fortement actualisée, on fait la rencontre d’une famille élargie qui, si elle frôle parfois le dysfonctionnel, est profondément attachante.

Linda (Sophie Dion) reçoit la parenté à chaque Halloween, les thématiques et les conversations rejoignant l’air du temps. L’actualité teinte les dialogues, et les changements de société atteignent les membres de la famille, et la succession rapide des années dresse un portrait émouvant de la province, de ses bouleversements, et de la marche du temps.

Il y a des dramaturges qui se démarquent dès leur sortie de l’école, qui débarquent sur scène avec leurs gros sabots et un ton qui leur est propre, et Olivier Arteau fait partie de cette race. Dès son adaptation de Franz Xaver Kroetz en 2016 au Prospero, sa vision sans concession permettait aux spectateurs du Sang de Michi, rassemblés dans l’étroite salle intime du théâtre, d’être confrontés à un avortement artisanal en huis clos, entre autres supplices; on sentait déjà, au milieu d’une ambiance malsaine et pourtant non dépourvue d’humour, sa capacité à jongler avec les tons et les genres.

Pour la première fois chez le jeune dramaturge, on constate non seulement qu’il y a un léger aspect politique dans la démarche, mais surtout une tendresse fort authentique. La difficile vie affective des personnes à mobilité réduite est mise de l’avant par le biais du personnage interprété avec brio par Marc-Antoine Marceau, confiné à son fauteuil roulant, et à entretenir un désir qui ne s’est jamais vraiment tari pour son ex, personnifiée par une Ariel Charest, complice de longue date du Théâtre Kata, absolument méconnaissable.

Il y a un nombre plutôt élevé d’éléments réjouissants dans cette production: un melon festif qu’on est heureux de retrouver, des costumes aussi hilarants qu’éblouissants d’Élène Pearson et de Delphine Gagné, un segment surréaliste avec des marionnettes, des collaborateurs réguliers d’Arteau, comme David Bouchard et Lucie M. Constantineau, et une énergie communicative dont le niveau baisse rarement en deux heures.

Olivier Arteau a toujours excellé dans les dialogues, et c’est ici plus évident que jamais. Les répliques s’entrecroisent habilement, pleines d’une belle humanité, et fusent harmonieusement. La grande table où se rejoignent tous les membres de la famille, année après année, symbole de rassemblement pour beaucoup de Québécois, est le centre de cet univers singulier, une espèce de réalité magnifiée par la plume d’un dramaturge dont on n’a pas fini d’entendre parler.

«Made in Beautiful (La belle province)» en images

Par Valérie Remise

  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui
  • «Made in Beautiful (La belle province)» d’Olivier Arteau au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début