ELEKTRA 2017 présente la performance robotique INFERNO - «We Are the Robots» | Bible urbaine

Sorties_

ELEKTRA 2017 présente la performance robotique INFERNO – «We Are the Robots»

ELEKTRA 2017 présente la performance robotique INFERNO – «We Are the Robots»

Musique électronique, lumières de party et corps sous contrôle

Publié le 29 juin 2017 par Léa Villalba

Crédit photo : www.facebook.com/elektramontreal

ELEKTRA est de retour cette année à Montréal pour présenter une 18e édition d’arts numériques toujours aussi variée et innovante. Bible urbaine a eu la chance de tester l’installation des artistes Louis-Philippe Demers et Bill Vorn qui nous transforment, le temps d’un instant, en robot qui danse!

Appréhender le robot

Dans la salle de l’Usine C, de grosses installations métalliques pendent du plafond. On nous invite à enfiler une tenue confortable qui ressemble à un one-piece de garagiste. On s’attache les cheveux, on prend des gants et on choisit son robot.

Les ingénieurs nous les installent sur le dos, comme un sac, et nous l’attachent fortement pour pouvoir porter facilement le poids. Premier essai: on plie tous les bras, ou plutôt le robot nous fait plier les coudes. Les artistes nous livrent les derniers conseils: «Si jamais ça ne va pas, faites-nous un signe de la tête et on vous détache». Il ne faut pas oublier que l’installation s’intitule INFERNO… Et c’est parti.

La lumière s’allume et s’éteint au rythme de sons électroniques, de lourdes basses, de dubstep et de techno. La musique englobe entièrement la pièce. Les lumières vacillent, de la grande lumière blanche à la lueur d’un rouge de soirée tardive. Impossible de ne pas se mettre dans l’ambiance.

Elektra-Inferno-Robots-Bible-urbaine

Devenir le robot

Pendant ce temps, seuls nos bras bougent, guidés par le robot, influençant ainsi tout le reste du corps qui commence à se dandiner, à danser, voire à triper pour certains! Toute la pièce vit la même chose sous les yeux amusés du public.

On assiste alors à une véritable chorégraphie hyper synchronisée de 49 personnes qui ne se sont jamais rencontrées auparavant et qui partagent pourtant le même moment. Il est alors fascinant de voir les réactions de chacun à se faire contrôler de cette manière, à se laisser porter et à lâcher un peu son fou.

Moment improbable, découverte de sensations nouvelles, activité sportive, moment de relâche, gros party… il s’agit d’une expérience unique que chacun vivra à sa façon. Une expérience sensorielle et divertissante qui ravira les mordus de technologie, les passionnées de l’univers du robot, ou encore les amateurs de gros sons électroniques.

L'avis


de la rédaction

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début