Coldplay au Centre Bell: une pluie de confettis – Bible urbaine

Sorties_Concerts

Coldplay au Centre Bell: une pluie de confettis

Coldplay au Centre Bell: une pluie de confettis

Publié le 27 juillet 2012 par Laurence Lebel

Hier soir le Mylo Xyloto Tour de Coldplay s’arrêtait pour un premier spectacle (sur deux) au Centre Bell. Le concert affichant presque complet, c’est avec joie et fébrilité, comme au matin de Noël, que les fans s’étaient réunis pour une soirée haute en couleur.

Charlie XCX

C’est tout d’abord la très vamp Charlie XCX qui s’est amenée sur scène pour ouvrir le bal et réchauffer la salle. La belle au look pouvant rappeler Lana Del Rey, mais en beaucoup plus sombre et mystérieux, nous a offert une pop-électro lourde aux couleurs du new-wave des années 80. Celle-ci a d’ailleurs repris la chanson «The Killing Moon» du groupe anglais Echo & the Bunnymen. Un tour de chant assez timide tout de même pour la jeune Britannique.

Marina and the Diamonds

C’est avec impatience qu’on attendait Marina and The Diamonds (les «diamonds» étant en réalité ses fans!), afin qu’elle nous présente les plus récentes chansons de son album Electra Heart. Cette dernière est arrivée sur scène vêtue d’une robe de bal rose et de talons compensés assez vertigineux. Le ton était donné et tout au long de sa prestation il était impossible de ne pas penser à Katy Perry, de part le style musical très pop-électro bonbon, ainsi que ses multiples clins d’œil au teenage dream de Perry. Bref, malgré les fortes ressemblances, Marina and The Diamonds a tout de même su nous faire lever de notre siège et nous faire danser le temps de ses chansons «Primadonna» et «Bubblegum B*tch».

Coldplay

Plus tôt dans la soirée, un bracelet LED était offert à tous les spectateurs. Celui-ci allait, semble-t-il, être utilisé durant le spectacle, mais l’intrigue planait tout de même à savoir quand et comment. C’est donc précédé du thème de Back To The Future que Coldplay a enfin fait son entrée sur scène sous une salve d’applaudissements et de cris de joie. L’intro de «Mylo Xyloto» a suivi, et c’est «Hurts Like Heaven» qui a donné le ton à la soirée. À ce moment précis, voilà qu’une myriade de petites lumières multicolores ont pu être admirées à travers la foule. On savait donc à quoi allait servir le bracelet LED: à ajouter de la pure magie au spectacle. Il était magnifique et hypnotisant de voir ces quelques 20 000 petites lumières clignoter au son de la musique du quatuor anglais.

Sur scène, le chanteur Chris Martin était plus à l’aise que jamais, allant de chaudes salutations de type «Hello Montreal! Bonjour Montréal!» à un «Is everybody okay?». Entouré de ses trois compatriotes, Guy Berryman, Jon Buckland et Will Champion, Chris Martin courait et sautait un peu partout en s’assurant de chanter de tous les côtés de la scène afin de satisfaire tout son public, même celui situé à l’arrière. Le groupe n’a pas lésiné sur les effets visuels au moment où la chanson «Lovers in Japan» a démarré, et c’est une véritable pluie de confettis en forme de papillons qui s’est abattue sur la foule, suivie d’énormes ballons multicolores, eux aussi remplis de confettis. Pendant un court instant, on se croyait dans une énorme boule de plastique qu’on s’amuse à tourner dans tous les sens pour y voir la neige s’affoler.

Le groupe a par la suite enchainé succès après succès, notamment «Yellow», «The Scientist», «Viva La Vida», «God Put a Smile Upon Your Face», «Paradise», «Princess of China» (où une projection de Rihanna accompagnait la prestation du groupe) et «Violet Hill». À chacune des chansons la foule ne se faisait pas prier pour chanter en chœur et créer ainsi une atmosphère des plus enlevantes. D’ailleurs, cette chimie créée de concert avec le groupe a donné lieu à l’un des plus beaux moments de la soirée, alors que la foule chantait avec toute sa puissance le refrain de la chanson «Fix You», offerte en rappel.

Le seul petit bémol de la soirée est lorsque Coldplay s’est déplacé dans les gradins du Centre Bell pour effectuer quelques chansons en formule acoustique. Bien que les arrangements étaient intéressants, ce changement de ton apportait une coupure drastique au rythme qui avait été établi au départ. On passait donc d’un spectacle extrêmement coloré et rythmé à un aparté acoustique plutôt impersonnel. Cependant, le groupe est vite revenu sur la scène principale pour continuer leur prestation de plus bel.

Le spectacle de Coldplay, présenté hier au Centre Bell, était un moment unique, presque magique. Tout le monde a été servi en matière de contenu musical, que ce soit des nouveaux fans à ceux des premières heures. Et, côté visuel, le groupe en a mis plein la vue grâce à une tonne de confettis propulsés sur la foule, à des projections filmiques, qui permettaient aux spectateurs de bien voir ce qui se passait sur scène, ainsi que des éclairages époustouflants. Bref, une soirée dont plusieurs se rappelleront pendant longtemps.

Coldplay donnera un second et dernier spectacle ce soir au Centre Bell avant de s’envoler vers Boston. Le concert affichant presque complet, quelques billets ont été libérés derrière la scène où la vue est partiellement obstruée mais tout de même convenable.

Appréciation: **** ½

Crédit photo: EMI Music

Écrit par: Laurence Lebel

Vos commentaires

Revenir au début