4 livres à dévorer pour l’Halloween – Bible urbaine

Littérature_

4 livres à dévorer pour l’Halloween

4 livres à dévorer pour l’Halloween

D’intrigants récits qui donnent froid dans le dos

Publié le 31 octobre 2020 par Jessica Samario

Crédit photo : Tous droits réservés @ Pexels

En cette situation bien étrange, vous souhaitez vous divertir à l’Halloween dans le confort de votre salon? Pourquoi ne pas plonger dans un roman d’épouvante pour l’occasion? Voici donc quatre livres dont je vous recommande fortement la lecture. Frissons garantis!

La Reine des Neiges

La Reine des neiges: entre cauchemar et réalité

À ne pas s’y méprendre, ce livre n’a rien à voir avec le film d’animation tant connu! C’est plutôt une adaptation du conte original, version horreur. L’auteur Simon Rousseau y raconte l’histoire d’Anna, une étudiante en journalisme qui enquête personnellement sur la mort suspecte de son grand-père. Elle creuse son passé et trouve des secrets troublants au cœur d’un pensionnat autochtone. Sur le terrain, elle fait la mystérieuse rencontre d’un chaman et d’une effroyable entité vivant dans la forêt en plein hiver.

Ce roman se démarque particulièrement de la série des contes interdits par son originalité et son mélange de science-fiction, de suspense et d’horreur. L’intrigue est si exaltante que vous pouvez le lire en une soirée!

Simon Rousseau, La Reine des neiges, Éditions AdA, 2018, 238 pages, 19,95 $.

Le briseur d'âmes

Le briseur d’âmes: la clef en un seul mot

Un groupe d’étudiants en psychologie est forcé de déterrer une vieille histoire effrayante pour en faire une étude de cas. Un soir de décembre, le personnel médical d’un asile psychiatrique se retrouve séquestré avec ses patients. Un psychopathe, surnommé le briseur d’âmes, s’est infiltré parmi les prisonniers et laisse derrière lui ses victimes dans un état lymphatique. Tous se pointent du doigt ayant peur pour sa propre vie, mais il est plutôt difficile de trouver le coupable lorsque les seuls indices trouvés sont sous forme d’énigme.

Réussiront-ils à s’échapper et surtout à découvrir le secret de ces âmes perdues? Prêtez-vous au jeu et tentez de résoudre les énigmes vous-mêmes. Ce roman saura vous garder en haleine jusqu’à la toute dernière page!

Sebastian Fitzek, Le briseur d’âmes, Le livre de poche, 2013, 312 pages, 12,95 $.

Les mystères de Salem

Les Mystères de Salem: un jury ensorcelé

Les histoires des sorcières de Salem vous ont toujours intrigués? Laissez-vous absorber par ce voyage dans le temps avec Les Mystères de Salem, une fiction inspirée de l’époque où des femmes étaient réellement accusées de sorcellerie lors d’un procès et ensuite exécutées par pendaison devant le village. Ce roman est présenté sous trois points de vue différents, celui de l’accusatrice, de l’accusée et de la soi-disant victime.

Découvrez avec fascination ou avec horreur l’origine de ces accusations dans les années 1690, allant de la maladie mentale à l’adultère. On y retrouve les célèbres Sarah Good, Bridget Bishop et Rebecca Nurse, dont les pierres tombales se trouvent réellement au cimetière du village de Salem au Massachusetts.

Megan Chance, Les Mystères de Salem, Éditions Belfond, 2004, 413 pages, 34,95 $.

Aliss

Aliss: la version imagée bientôt disponible!

On ne peut parler d’histoires d’horreur sans mentionner le prolifique Patrick Senécal! Le 11 novembre prochain paraîtra sa bande dessinée Aliss, une adaptation de son roman éponyme tant apprécié. Redécouvrez alors le monde de cette jeune femme en quête identitaire aux confins d’une région de Montréal fantôme.

C’est à la suite d’une provocation qu’Aliss tentera de s’épanouir par de sombres moyens, passant de la danse nue à la toxicomanie dans un quartier plus que douteux où la violence est souvent au rendez-vous: «Aliss, depuis que t’es arrivée ici, tu veux tout savoir sans rien essayer. Si c’est comme ça que tu veux aller au bout de toi-même, reste à Brossard pis écoute la télé».

Vous y retrouverez ces personnages à la fois absurdes et machiavéliques, tels que le duo de psychopathes Chair et Bone, l’énigmatique Charles, l’ignoble Verrue, l’imprévisible Chess et l’incontournable reine rouge. Les graphiques de Jeik Dion reproduisent bien l’ambiance angoissante de l’histoire originale et la rendent encore plus troublante.

Patrick Senécal et Jeik Dion, Aliss, Éditions Alire, novembre 2020, 269 pages, 49,95 $.

Nos recommandations :

Bandes dessinées et romans graphiques 2-suggestions-de-lectures-Halloween-2020

Deux bandes dessinées d’épouvante pour un Halloween confiné

Vos commentaires

Revenir au début