L’exposition «Survivance» de l’artiste peintre Manuel Mathieu – Bible urbaine

L’exposition «Survivance» de l’artiste peintre Manuel Mathieu_Expositions d'art

Chargement Événements

« Tous les événements

  • Cet événement est passé

L’exposition «Survivance» de l’artiste peintre Manuel Mathieu

Du 17 septembre 2020 au 28 mars 2021

24 $
survivances-manuel-mathieu

La peinture du Montréalais d’origine haïtienne Manuel Mathieu happe le spectateur, le projetant dans un univers de contrastes, de dissonances, de tensions et de poésie. Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) est fier d’accueillir ce créateur engagé dans le cadre de son premier solo au sein d’une institution muséale en Amérique. 

Survivance réunit une vingtaine de tableaux jamais présentés au Canada en plus d’une installation conçue spécialement pour le MBAM – où les racines et la mémoire de l’artiste se dévoilent peu à peu, ponctuant les compositions vives et saisissantes.

Artiste multidisciplinaire prolifique comptant parmi les lauréats du prix Sobey 2020, Mathieu est alimenté par son existence. Certaines de ses œuvres portent la marque de réflexions amorcées pendant des périodes de convalescence, à la suite de deux graves accidents subis à Londres et à Montréal. Ralentissement et confinement lui auront permis de grandir, d’être plus à l’écoute de ses émotions et, ainsi, de mieux comprendre sa place dans le monde et l’importance de préserver l’imaginaire de sa terre natale.

Ces révélations l’ont poussé à s’intéresser aux conséquences des dictatures génocidaires des Duvalier père et fils (1957 à 1986) sur son pays, Haïti. S’appuyant sur un héritage familial complexe et le contexte géopolitique haïtien, il aborde son identité sous différents angles: son grand-père maternel a été colonel durant les premières années du règne de Jean-Claude Duvalier, tandis que plusieurs membres de sa famille paternelle ont disparu pendant le régime. Mathieu, qui perçoit l’ère Duvalier comme un dommage collatéral de la guerre froide, ne se voit pas dans ce monde comme une île.

Le public est ainsi convié, dans Survivance, à découvrir une peinture fluide et expressive, quasi expressionniste, parfois abstraite, qui révèle des repères vaguement figuratifs. On y détecte une posture conceptuelle où les idées et les enjeux sont codés à travers différents signes, la composition des tableaux et une palette vive et contrastée – une invitation à pénétrer dans un univers vibrant de couleurs, de textures et de formes intrigantes.

Le titre de l’exposition est inspiré de l’ouvrage La survivance des lucioles (2009) de Georges Didi-Huberman, une lecture marquante pour Mathieu. La survivance et la résilience des lucioles, desquelles émane la lumière, sont représentées par l’auteur comme les clés de la vérité et de la liberté. Pour l’artiste, la «survivance» évoque l’âme de ceux qui disparaissent ou ce qu’il reste de cette dernière.

En prévision de leur venue, les visiteurs doivent acheter leurs billets en ligne à l’avance en sélectionnant la date et l’heure de leur visite. Les membres du musée doivent également réserver leurs billets gratuits en ligne (la visite est incluse dans leur abonnement). La billetterie physique du MBAM demeure fermée. Notez que le port du couvre-visage est obligatoire.

Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site officiel de l’exposition.

Lieu et itinéraire

Musée des beaux-arts de Montréal
1380 rue Sherbrooke Ouest
Montréal, Québec H3G 1J5
+ Google Map
Téléphone :
https://www.mbam.qc.ca/fr/

Détails

Début :
17 septembre 2020
Fin :
28 mars 2021
Prix :
24 $
Catégorie d'événement :
Voir le site de l'événement
Revenir au début