4 films injustement descendus par la critique – Bible urbaine

Cinéma

4 films injustement descendus par la critique

4 films injustement descendus par la critique

Qui sont devenus de nos jours des œuvres cultes du septième art!

Publié le 9 septembre 2022 par Bible urbaine

Crédit photo : Pixabay @ Tous droits réservés

Le cinéma est un univers fascinant; c'est à la fois une échappatoire et une projection de nous-mêmes et de notre société. Pourtant, certains films sont décriés, voire détestés, parfois injustement, et ce, dès leur sortie en salle. En l’occurrence, les films de genre sont un cas d’école, car il arrive souvent qu'ils soient critiqués durement par la presse. Mais heureusement, ils réussissent malgré tout à bénéficier d’un succès public important.

Après les films à voir au moins une fois dans sa vie, voici une nouvelle sélection des grands classiques à voir absolument si vous êtes passé∙e à côté!

Que vous soyez fan de films d’action ou d’histoires qui se déroulent dans l’espace, ou même de casino Ontario, nous vous proposons aujourd’hui une sélection d’œuvres du septième art parmi les plus détestées dès leur sortie en salle, mais qui sont pourtant devenus cultes de nos jours.

Scarface • Brian de Palma (1983)

Si Scarface de Brian de Palma est désormais l’un des longs métrages les plus cités pour sa critique acerbe du rêve américain, avec en son centre le personnage de Tony Montana devenu l’icône gangster par excellence, c’est bel et bien grâce au talent de l’inimitable Al Pacino.

À sa sortie, le film s’est fait descendre par les critiques, notamment pour son caractère violent et sa vulgarité.

Les médias y ont vu un film bateau sans forcément comprendre ce qu’il racontait vraiment. De nos jours, les critiques sont largement plus positives qu’à l’époque.

Blade Runner • Ridley Scott (1982)

Blade Runner est un film visuellement imbattable et inoubliable, qui a inspiré de nombreuses autres œuvres dans le domaine du cyberpunk. Mais à sa sortie en 1982, il n’y a rien à faire, c’est un flop total.

Le long métrage de science-fiction est décrié pour son manque d’action et ses personnages soi-disant maladroitement écrits.

Un jugement hâtif qui n’a clairement pas duré dans le temps, puisqu’encore aujourd’hui, le film continue de fasciner et d’enthousiasmer les cinéphiles, d’autant plus depuis que Blade Runner 2049, sa suite, a connu un immense succès au box-office.

The Thing • John Carpenter (1982)

John Carpenter est maintenant considéré comme l’un des meilleurs réalisateurs de sa génération. Pourtant, au cours des années 1980, les critiques voyaient en lui un simple tâcheron, ni plus ni moins!

Après le succès du film d’horreur Halloween (1978), le réalisateur enchaîne les échecs avec des productions qui sont néanmoins devenus cultes par la suite. The Thing est l’exemple parfait d’une œuvre qui a connu un succès sur le tard, notamment parce qu’elle a été éclipsée au box-office par E.T. l’extraterrestre, sorti la même année.

En effet, l’approche optimiste du film de Steven Spielberg a été préférée par les spectateurs, alors que le côté sombre et violent de The Thing a fait l’objet de critiques virulentes.

The Shining • Stanley Kubrick (1980)

Stanley Kubrick est un réalisateur émérite qui peut aujourd’hui se passer de présentation tellement il a signé des films cultes durant sa carrière, de 2001: A Space Odyssey (1968) à Clockwork Orange (1971) jusqu’à Eyes Wide Shut (1999), avec Tom Cruise et Nicole Kidman.

Mais lorsqu’il décide de «s’attaquer» à The Shining, le célèbre roman de l’écrivain américain Stephen King, les critiques lui reprochent d’avoir confié le premier rôle à Jack Nicholson, pourtant irréprochable dans la peau de Jack Torrance!

Même King lui-même, après avoir vu le film, a déclaré l’avoir détesté… eh bien!

Nos recommandations :

Vos commentaires

Revenir au début